Accueil Ecriture contrainte Ecriture contrainte 12-02-2018

Ecriture contrainte 12-02-2018

0
0
16

ecriture

La contrainte du jour a été involontairement proposée par @bernardpivot1 avec les mots suivants :

Pagaille, galère, chienlit, bordel, foutoir, bin’s, merdier, pétaudière, souk sur les routes verglacées

 

Retour sur les intempéries.

Tombe la neige…. Tu parles, quel joyeux bordel oui ! Ces derniers jours, elle était plutôt maudite, la neige, vu la pagaille qu’elle a causé un peu partout en Ile de France.

Bon, il faut dire que même si on ne peut pas prévoir l’intensité d’un épisode neigeux, l’alerte est quand même émise quelques jours avant. Mais visiblement, ça n’a pas inquiété plus que ça les services concernés et l’anticipation n’a pas été aussi importante qu’elle aurait dû l’être… Peut-être qu’au ministère des transports c’était déjà la pétaudière.

L’idée de bloquer les camions sur les grands axes routiers alors que la neige tient déjà au sol, ça cause un beau merdier ! Cela dit ça évite les accidents graves et que ce soit encore plus le foutoir. Le souci, c’est que ça réduit le nombre de voies de circulation et, fatalement, ça crée des bouchons. Du coup, les engins de salage et de déneigement ne peuvent pas passer. Alors certains, désemparés ou découragés, abandonnent leur véhicule sur le bas côté, ou en plein milieu de la route et continuent à pied, espérant trouver refuge quelque part, au chaud. Pratique pour avancer, non ? Quelle chienlit !

Et ne parlons pas de la situation côté transports en commun ! « Nous invitons les gens à ne pas pendre leur véhicule, mais à utiliser plutôt les transports en commun », martèlent différents responsables. A croire que leur texte a été rédigé par un humoriste en manque d’inspiration. Parce qu’il ne faut pas se leurrer hein : la neige, elle ne tombe pas que sur les routes principales ou dans les champs ! Elle touche aussi les axes secondaires, le réseau ferré, les aéroports… Du coup, de nombreux voyageurs se sont retrouvés dans la galère à cause des retards ou des suppressions de trains, de bus ou d’avions. Un véritable bin’s aussi pour ceux qui arrivaient de province, comme ce cher Alain Juppé qui s’est fendu d’un tweet asssassin contre la SNCF à cause d’un tgv qui a mis 4h pour relier Bordeaux à la capitale : « 5cm de neige, BORDEAUX-PARIS 4h. Bravo à la SNCF ».

Après une légère accalmie du côté de la météo, les ex-naufragés de la route ont tenté bravement de récupérer leur véhicule pour rentrer chez eux, retrouver leur famille et leur progéniture, avant que le froid ne sévisse et que ça devienne le souk sur les routes verglacées.

Charger d'autres articles liés
  • Sushis d’une nuit d’été

      Il a fait chaud ces derniers jours, partout dans le pays. Les températures canicula…
  • Hymne à la nuit

      Que Morphée m’apporte la sagesse De ceux qui l’ont aimé, Qu’il guérisse la tristess…
  • Sentiments numériques revisités

      Les femmes font tout mieux que nous, sauf les conneries…  - o – o – o -…
Charger d'autres écrits par Un Mâle
Charger d'autres écrits dans Ecriture contrainte

Laisser un commentaire

Consulter aussi

Impromptu

Réveil tardif après une nuit d’un sommeil agité. Des centaines de baisers tendres, doux et…