Accueil Ôdes Tim…

Tim…

0
0
23

Tim

Elle a le regard noir des passions secrètes. Elle a le soleil dans la peau et le feu dans les seins. Elle a le calme tranquille du désert et les dents pointues des grands fauves. Elle a la tranquille impudeur de celles qui foudroient. On ne sait rien d’elle, ni d’où elle vient, ni où elle va. On ne connait pas son prénom, elle n’a pas d’adresse. Elle apparaît à l’heure où on ne l’attend pas.

Elle est comme un rêve de chair qui laisse des empreintes sur le sable, des traces fulgurantes que rien ne pourra effacer. Un coup de griffes sur le coeur de ceux qui veulent l’aimer. Elle ne répond pas toujours quand on l’appelle. Peut-être n’existe t-elle pas, la perfection a t-elle jamais existé ?

C’est la divinité mystérieuse de tous les désirs, de toutes les perversions. Et ceux qui l’ont connue, qui l’ont serrée dans leurs bras, une nuit seulement, sont à jamais égarés dans un monde vide d’illusions.

Il n’existe pas d’autres filles comme elle. Aucune ne lui ressemblera jamais. Elle est à la beauté ce que la nuit est au rêve : un fantasme qu’on ne peut oublier.

Crédits photos : Tim (clichés publiés avec son aimable autorisation.)

  • Lettre à mon âme

    On passe sa vie à croiser des gens qu’on sera amené à côtoyer plus ou moins longtemps, dan…
  • Le pygmalion

    A toi. Mais aussi… au Sphinx. Parce que haïs ou adorés, secrètement fragiles, les étranger…
Charger d'autres articles liés
  • Contrainte 31/03/2018

      Rappel de la contrainte : composer une recette qui utilise la totalité des 9 ingréd…
  • Spéciale Saint-Patrick

    Le lieu, l’ambiance, la musique, le repas, les verres de Bailey’s, ton sourire…
  • Contrainte 26-02-2018

      Contrainte du jour : Remembrance - Jaculatoire - Emberlucoter - Margoullis - Frusqu…
Charger d'autres écrits par Un Mâle
  • Elle est…

    Elle a fait son absence plus cruelle que l’absence, ma solitude plus grande que la solitud…
  • From Galway to Sarajevo (Balade pour l’irlandaise)

      Comme tous les ans, à cette période, tu reviens hanter mon esprit, fantôme toujours…
  • L’œuvre d’art

    Elle, c’est un concentré de générosité, d’humour et de sensiblerie en une seule personne. …
Charger d'autres écrits dans Ôdes

Laisser un commentaire

Consulter aussi

Sur un air de jazz… (Part. 2)

Sur le quai du métro, échange de regards, de quelques mots. Nous décidons malgré le froid …